BIOGRAPHIE

ELENA SOMMER

Mezzo-soprano

Elena Sommer est une mezzo-soprano d’origine russe. Elle est basée en France et travaille en Europe et ailleurs dans le monde. Elle possède une voix de mezzo–soprano limpide, puissante et de grande amplitude.

CRITIQUES MUSICALES – EXTRAITS

Pour le rôle d’Eboli  (Don Carlos) au théâtre  “Argentino“ de La Plata (en Argentine) Gustavo Ajzenman écrit

…Le premier casting a souligné la mezzo-soprano russe  Elena Sommer dans le rôle de la princesse Eboli, qui a réussit de créer la princesse la plus crédible. Dans tous les nuances dramatiques de la colère au regret, elle a reussit de passer à travers le chant et la voix…“ (in “magasine “Cultura & Espectaculos“ 11/2011)

Après son récital salle Molière à Lyon (10/2011) le critique musical Philippe Andriot écrit « …On a découvert une voix rare, somptueusement dotée, lumineuse autant que puissante, qui fait merveille aussi bien dans un grand Verdi comme « Don Carlos » dont elle chante superbement la Princesse Eboli, que dans les classiques italiens ou russes (elle est née en Sibérie) comme Moussorgski, Rimski-Korsakov et Tchaïkovski. A quoi il faut ajouter un port de ‘Reine’ sur la scène… » (  « Le tout Lyon Rhône-Alpes » 11/2011).

RÉPERTOIRE ET RÉFÉRENCES

Parmi ses derniers opéras et récitals, on note :

Le rôle de ‘la Duègne’ (Fiançailles au Couvent, Prokofiev) au théâtre du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev, avec mise en scène de Martin Duncan (05/2015 ),

 ’Amneris’, (Aïda, Verdi), Théâtre musical de Lyon (05/2014), ainsi qu’ au théâtre de L’Ermitage de Saint-Petersbourg sous la direction de Fabio Mastrangelo (12/2010),

 ‘Eboli’ (Don Carlos, Verdi), théâtre « Argentino » Buenos Aires sous la direction de Alejo Perez, mise en scène de Francesco Esposito (11/2011),

‘Pliuchkin’ dans « Les Âmes mortes » du compositeur russe contemporain Rodion Chedrin (05/2011) sous la direction de Valery Guerguiev au théâtre Mariinsky ;

Récital à Lyon (salle Molière), dans un répertoire Italien et russe (10/2011) 

 ‘Eugène Onéguine’ en version de concert, avec l’orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev, à Paris salle Pleyel (06/2010).

En plus des productions annuelles du Théatre Mariinsky, Elena Sommer chante dans différents opéras à travers le monde :

2015 - Rabat (Maroc) -Rigoletto (Verdi)

- Toulouse - Les Fiançailles au Couvent (Prokofiev)

2014 - Naples   - Eugène Oneguine, dir. John Axelrod

- Lyon    - Aïda

-St Petersbourg     - Le Barbier de Séville

2013  - Bergen - Requiem de Verdi

- Turin     - Eugène Onegin

2012 -St Petersbourg - Aïda

2011 - Buenos Aires - Don Carlos (Verdi)

- Hong-kong - Walkyrie (Wagner)

2010 - Lodz (Autriche) - La Dame de Pique (Tchaïkovsky)

- Turin        - Boris Godounov (Mussorgsky)

- Tokyo     - L’amour des 3 oranges (Prokofiev)

2008 - ‘Carnegie Hall’  - Pierrot Lunaire (Schönberg)

- Washington     - Falstaff

- Tel Aviv             - Don Carlos

2007 - Espagne (Gran Canaria), Washington, New-York      - Walkyrie

- New-York (MET.), Orange-County    - Götterdämmerung

2006 - Riga (Lettonie), Los Angeles - Walkyrie

- Paris    - Le Voyage à Reims (Rossini)

2004 - Helsinki  - Arianne auf Naxos (Strauss)

Elle travaille sous la direction de différents chefs d’orchestre prestigieux :

Valery Guerguiev, Placido Domingo, Gianandrea Noseda, John Axelrod, Andris Nelsons, Alejo Perez, Tougan Sokhiev, Fabio Mastrangelo, Yanuch Kozlovsky, Ascher Fisch.

Elle interprète également des œuvres du répertoire vocal, notamment la Petite Messe Solennelle de G. Rossini, le Requiem de Verdi, La passion selon Saint-Jean et selon Saint-Matthieu, l’Oratorio de Noël de J-S Bach, le Stabat Mater de Pergolese.

PROJETS EN COURS

Parmi ses prochains projets on peut citer : le rôle de ‘Carmen’ au Grand Théâtre de Rabat (Maroc) sous la direction d’Olivier Holt.

Novembre 2015